Casablanca: le boudoir dans le style et la manière

0

Ballets et karaokés tout en finesse dans ce qui est devenu une adresse incontournable à Casablanca.

Situé dans la zone de la corniche Ain Diab, là où les jeunes jet-setteurs issus de la belle époque (2000-2008) viennent se déambuler en bolides, ce restaurant live aux saveurs méditerranéennes et à la carte bien garnie allie plaisir des palais et éblouissement des oreilles. Rien à dire sur le carpaccio de bœuf bien mariné et le Saint Pierre à la Plancha servi avec un service alerte et souriant qui revisite quelques classiques de l’entre deux guerre. Mention spéciale à ce Charlie Chaplin plus vrai que nature dans sa fine moustache, sa canne et son chapeau en noir et blanc.

Le clou de la soirée était cependant à rechercher sur la scène élevée. Les ballets étaient allongés par un décors où la lumière multicolore joue un rôle de premier plan. Le boudoir est avant tout un voyage musical exécuté par des artistes de talent qui ont su, à bien des égards, découvrir la médiane entre les musiques orientales et les sonorités de l’Amérique du siècle donné. Sans oublier les indispensables d’aujourd’hui , à savoir ces musiques nigérianes devenues l’hymne d’une génération avide de modernité et de liberté. Si vous allez au boudoir, demandez l’artiste de «The Voce» célèbre émission diffusée sur Vox Africa, qui fait le bonheur de la clientèle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here