Lagon Lodge Hotel, une belle oasis touristique à Ouagadougou

0

Il y a Ouagadougou, ses centres d’affaires et politiques.  Et ses maquis où le poulet bicyclette et la pintade cohabitent en harmonie. Et il y a cette improbable oasis, havre de paix, à une vingtaine  de kilomètres de la capitale.

 

En empruntant la route de Ziniaré (Nord de Ouagadougou) , assez fréquentée en temps de week-end, l’on bifurque à gauche. Quelques palissades plus tard, au lieu dit «Loumbila », l’on tombe sur le Lagon Logdge Hotel, le premier hôtel écologique de l’Afrique de l’Ouest. Ecologique par son alimentation en énergie qui fait la part belle à l’alternative solaire, mais surtout par l’usage des matériaux locaux et le respect de Dame Nature.

Un bijou touristique au milieu de nulle part. Primé récemment du titre de « meilleur établissement touristique burkinabé » par   le ministère du Tourisme », l’endroit reflète l’art et le plaisir de vivre dans la simplicité et l’harmonie.

A l’entrée, détecteur de métal et fouille systématique en règle. Un service de sécurité à la hauteur des enjeux du moment. Puis immédiatement après le check point, un plongeon dans la fraîcheur naturelle née de l’harmonie entre le lac naturel qui jouxte l’endroit, les briques cuites, la  terre herbassée et le bois, constituant l’alpha et l’oméga du complexe.

Foin de béton hermétique à la circulation de l’air. Ici tout est ouverture, tout est lumière, tout est eau. Notre mention spéciale à la piscine ouverte toute l’année, à la piscine pour enfant bien sécurisée et sous surveillance permanente et, au-delà,  à ce plan d’eau propice au jet ski et à la pêche. Notre coup de cœur à  ce lac de Loumbila   qui n’est pas sans rappeler les paysages paradisiaques du Kenya.

 

L’architecture des lieux qui fait la part belle à l’air, à l’eau et au bois est complétée par de discrets  brumisateurs qui défient la loi aride  du climat sahélien.

Les seize bungalows disséminés dans trois hectares et isolés les uns des autres constituent chacun un monde à part. L’idéal pour les retrouvailles familiales loin des promiscuités hôtelières. Là aussi, l’architecte fait la part belle à la lumière à travers de larges baies vitrées, à l’air et au bois bois comme matériau principal.

Le bois de pin importé d’Europe marié au bois local et à l’inspiration du promoteur (Antyme Thiombiano, un quadra qui a investi 2 milliards de FCFA pour rendre ce rêve possible)  font du Lagon Hodge Hotel la perle verte de Ouagadougou. La culture et l’art africain sont omniprésents à l’instar de ce bijou de bar en forme de pirogue «Mossi », qui invite à l’oubli et au bonheur de vivre.

Un parking privé permet aux VIP, aux célébrités  et à tous ceux qui font de la discrétion un style de vie d’accéder à leurs bungalows sans passer par la porte principale.
Le visiteur stressé, coupé de toute sonorité polluante, est relié au monde par une connexion wifi à profusion, un grand  tèlèviseur à écran plat et toutes les commodités d’un hôtel cinq étoiles. Les services de massage, de relaxation sont proposés à la carte.

Côté tourisme d’affaires, le Lagon Lodge Hotel propose des  salles de conférences et des restaurants privatifs.  Autant d’espaces adaptés pour les séminaires, les conseils d’administration et les forums. 

Mais, plus que tout, c’est l’accueil, prémice d’un service professionnel de qualité, qui constitue la signature du Lagon Lodge Hotel. Mention spéciale au beau couple de barmans qui, du haut d’une expérience au long cours, savent anticiper d’un simple coup d’œil les désidératas d’une clientèle parfois difficile. Bref, le Lagon Lodge Hôtel et son buffet qui accueille une clientèle relevée le week end, est un endroit à visiter.

Compter à partir de  42 000 FCFA pour la nuitée.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here